Stéphane TROMPILLE
Stéphane TROMPILLE

Lettre à Monsieur Bruno LEMAIRE

À l'Assemblée

Pour la sauvegarde de nos professionnels, j'ai demandé au ministre de l'économie et des finances, l'exonération des charges fiscales et sociales pour les établissements qui ont été fermés administrativement les temps de la pandémie.

Suite à différentes remontées sur les lourdeurs administratives concernent les prêts bancaires, j'ai interpellé le ministre pour qu'il rappelle aux établissements bancaires leur rôle de financeur de l'économie.

Nous ne devons laisser personne sur le bord de la route, et chacun dans son rôle doit être solidaire.

Il y a quelques jours j'avais demandé la suppression pure et simple des charges pour les commerces ayant dû fermer administrativement la suite à la crise du COVID-19.

Aujourd'hui c'est avec plusieurs collègues que nous demandons cette suppression, nous demandons aussi une clarification sur les loyers.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Comment faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.