Stéphane TROMPILLE

À l'Assemblée

A l'occasion de la séance de questions au gouvernement du mercredi 16 juillet 2019, j'ai interrogé la Ministre des Armées sur la stratégie spatiale françaises, dont les contours ont été dessinés par le Président de la République, samedi 13 juillet devant la communauté militaire réunie à l'Hôtel de Brienne. 


Ils en parlent...

Cliquez sur les logos pour consulter les articles. 


Texte de la question : 

Merci Monsieur le Président,

Ma question s’adresse à Madame la Ministre des Armées,

 

Samedi 13 juillet, devant la communauté militaire réunie à l’Hôtel de Brienne, le Président de la République s’est exprimé sur la nouvelle stratégie spatiale de défense. Il a annoncé l’instauration d’un Grand Commandement dédié à l’Espace, qui sera basé à Toulouse dès septembre prochain qui deviendra, à terme, l’Armée de l’Air et de l’Espace. 

 

Nous nous réjouissons de cette annonce qui place l’Espace comme une priorité stratégique, comme préconisé dans le rapport que je présentais il y a six mois avec mon collègue Olivier Becht, dont je tiens ici à saluer notre collaboration. 

 

Comme le souligne le rapport, l’occupation croissance de l’Espace, aussi bien à des fins militaires que civiles, a conduit à l’émergence de multiples risques faisant de l’Espace un lieu de confrontation. Les quelques 1 500 satellites aujourd’hui en orbite autour de la planète sont autant de cibles possibles. Par le risque de conflictualité auquel il expose les Etats, l’Espace exo-atmosphérique est aujourd’hui plus que jamais, un véritable enjeu de sécurité et de souveraineté nationale. La LPM, qui prévoit un budget de 3,6 milliards d’euros pour le spatial de défense, constitue un effort sans précédent en faveur du renouvellement et de la modernisation de nos capacités. 

 

 Cet effort doit être accompagné d’une doctrine ambitieuse visant à protéger nos satellites et leurs missions. En cas d’attaques sur nos satellites, nous repasserions, par exemple, du GPS à la Boussole, et nos hôpitaux, nos télécommunications et beaucoup de nos infrastructures seraient mis à mal. Les conséquences seraient dramatiques pour nos forces armées et plus largement, pour le fonctionnement quotidien de notre territoire. 

 

La France peut s’appuyer sur une base industrielle et technologique de premier rang mondial, moteur en Europe pour protéger ses satellites. Si l’instauration d’une Space Force, à l’instar des Etats-Unis, n’est pas à l’ordre du jour, ce nouveau commandement doit nous permettre de rassembler tous les moyens de nos armées. Ainsi, Madame la Ministre, quelles sont les échéances à venir pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie spatiale française ? 

 

Je vous remercie


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Comment faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.